Adémar / Dhuoda et Aliénor / L'amour et le rien / Ermengarde

Réf: 9782951684878
12,00 € TTC
 Stock critique
Ajouter au panier
Description
Avis

Adémar / Dhuoda et Aliénor / L'amour et le rien / Ermengarde
Cahiers de Carrefour Ventadour 2005
[9782951684878]

Guy LOBRICHON : Le monde selon Adémar, Une réhabilitation. Le chroniqueur le plus détesté des historiens positivistes, le juge pourfendeur de toute hérésie, le moine dévot le plus indiscret de Saint- Martial, le créateur le plus sensible à l’esthétique du nouvel art roman, Adémar de Chabannes en son temps. Miquèla STENTA : Dhuoda la Septimanienne, Aliénor l’Aquitaine, Occitanes du Moyen Age. Deux femmes parmi les plus importantes du Moyen âge occitan. L’une écrivit le premier manuel d’éducation de l’Europe moderne, la seconde deux fois reine, défia les hommes et les clercs ; toutes deux marquèrent les esprits et furent souvent oubliées ou méconnues des historiens. Eric HURTADO, Del "Dreyt nien" al "No sai que s’es", L’amour et le rien chez les troubadours. La poésie occidentale naquit au XIIe siècle sous le signe du paradoxe, de l’énigme et de la négation. Guillaume d’Aquitaine parlait d’un vers fait « de pur rien... ...trouvé en dormant sur un cheval ». On discerne, au coeur des plus énigmatiques chansons, la présence de l’idée de rien ou de néant en rapport avec la « fin’amor », ses liens avec la « théologie négative », et l’hypothèse de son influence sur le « nada » et le « no se qué » de saint Jean de la Croix. Frederic L. CHEYETTE, Ermengarde et les troubadours de son époque, « Cette étude d’Ermengarde et de son univers est une contribution originale et précieuse à notre connaissance de cette femme admirable - finalement une figure d’un immense tristesse - et de la civilisation en péril où elle a vécu... » W. S. Merwin, New York Review of Books



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser
 



Créer un site
Créer un site