Georges de Peyrebrune

Réf: 9782356690364
22,00 € TTC
 Stock critique
Ajouter au panier
Description
Avis

Georges de Peyrebrune
Itinéraire d'uyne femme de lettres, du Périgord à Paris
[9782356690364]

Georges de Peyrebrune (1841-1917) a connu la notoriété parmi les femmes-écrivains de la fin du XIXème siècle et elle figure aussi parmi les grandes oubliées de l’histoire littéraire de cette époque.
Mathilde Marie Georgina Elisabeth de Peyrebrune est née à PEYRE-BRUNE, sur la commune de Sainte-Orse en Dordogne, le 24 mai 1841. Elle est la fille naturelle de Françoise Thérèse Céline JUDICIS, de condition modeste. Son père est un riche propriétaire terrien du voisinage, installé au château de Redon : Georges JOHNSTON. La fortune de ce dernier permet de subvenir à l’éducation de la jeune Georgina Elisabeth dans l’une des institutions religieuses de Périgueux.
Elle épouse, le 28 janvier 1860, Paul Adrien Numa EIMERY, originaire de Chancelade. Ce n’est pas un mariage d’amour et il ne se développera pas en union heureuse; elle l’évoque comme un traumatisme. Sur l’acte de mariage, elle signe « G. Johnston de Peyrebrune. »

 

Le féminisme de Georges de Peyrebrune est à la fois certain et contradictoire. Cependant, elle le dépasse par des engagements sur d’autres plans : elle est clairement dreyfusarde aux côtés de son ami Joseph Reinach; elle écrira à l’anarchiste Vaillant en 1893, à la veille de son exécution, pour lui exprimer son hostilité à la peine capitale. Très cultivée, mondaine et intellectuelle, curieuse de science et de philosophie, attirée par les idées maçonniques, elle se trouve rapidement en décalage par rapport à la société qui prend forme au début du XXème siècle et que ne fera qu’accélérer le premier conflit mondial.

Elle fut deux fois couronnée par l’Académie française : pour "Vers l’Amour" (1896) et "Au pied du mât" (1899).
Avant de mourir, dans un très grand dénuement, le 16 novembre 1917, elle exprime le souhait d’être incinérée. Seules quelques amies fidèles, dont Séverine et Gabrielle Réval, assistent à la cérémonie.
Ses cendres reposent au columbarium du Père Lachaise à Paris.

Jean Paul Socard



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser
 



Créer un site
Créer un site